Home > Conseils > Prendre l’avion avec bébé : Conseils et astuces

Prendre l’avion avec bébé : Conseils et astuces

Pour un long ou court trajet, le voyage en avion avec des enfants à bas âge est une véritable casse tète pour les parents. Pleure, hurlement, maladie imprévisible…le voyage peut virer du rêve au cauchemar. Pour la tranquillité d’esprit, voici quelques conseils de préparation à prendre en compte du moment de la réservation jusqu’à l’atterrissage.

Les indispensables des bagages

Une tâche non négligeable, la préparation du bagage mérite une attention particulière pour assurer le bien-être et le confort de votre bébé pendant le voyage. Il ne s’agit pas de tout emporter, mais de se procurer de certains équipements. Vous devez prévoir 2 bagages dont un bagage cabine et un sac principal qui contient les affaires courantes. Ayez toujours avec vous des tenues de rechange, le nombre nécessaire de lingette et de couches, la nourriture du bébé avec biberon et goûter, les médicaments pour atténuer les fièvres, la crème hydratante et sérum physiologique. A ne pas oublier son jouet favori pour l’occuper pendant le vol.

Ce qu’il faut pour la réservation

Au moment de la réservation, pensez à demander à la compagnie aérienne une place pour votre bébé pour garantir sa zone de confort et pour des raisons de praticité. Certaines compagnies offrent en effet des places réservées au berceau et à la poussette pour faciliter le trajet. L’offre n’est cependant valable que pour les bébés de 0 à 6 mois, et les autres bébés plus âgés et moins de deux ans, devraient voyager sur les genoux d’un adulte selon la règle en vigueur.

Les papiers administratifs nécessaires

Pour des raisons de sécurité, plusieurs Etats maintiennent les obligations de preuve d’identité pour les enfants mineurs à bord d’un avion. Les papiers requis dépendent selon que le voyage se déroule dans l’espace Schengen ou au-delà de l’espace Schengen et selon la nationalité de l’enfant. Mais, en règle générale, il doit présenter un passeport, une carte nationale d’identité du pays d’origine, un titre d’identité Européen ou un document de circulation pour étranger mineur. Attention, les livrets de famille n’ont plus de valeur de pièce d’identité, une fois que vous sortez de votre territoire d’origine.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *